Conservation-restauration des œuvres

La désinfection par anoxie statique élimine les insectes xylophages.

Les sculptures sont placées dans des poches étanches à l'air dans lesquelles sont glissées des absorbeurs d'oxygène. La durée du traitement est de quatre semaines à une température de minimum 22°C.



Lorsque le bois est fortement attaqué par les insectes, il perd sa solidité et sa fonction de soutien de la polychromie. On procède alors à la consolidation par injection répétée de résine.


La polychromie peut nécessiter un traitement de fixage lorsqu'elle présente des soulèvements dus aux variations d'hygrométrie.




Simplement en éliminant l'encrassement...

Ici la moitié droite nettoyée retrouve la clarté de ses couleurs.



Après le fixage et le nettoyage, on peut procéder à la retouche. Certaines zones lacunaires sont au préalable mastiquées avec un enduit à la craie.



Certaines sculptures ont été repeintes à de nombreuses reprises au cours de leur histoire. Dans certains cas, il est possible, avec beaucoup de patience et en prenant le temps, de procéder au dégagement d'une couche ancienne minutieusement choisie après examen. Le dégagement se pratique au scalpel sous microscope binoculaire.